Le « CHALLENGE FRANCOIS »

Historique du CHALLENGE

Une partie des bénéfices de la journée sera remise à l’association du syndrome de Cohen international.

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008 – Vainqueur LImoges.

2009 – Samedi, l’ESSHA rugby organise son 12e challenge François. Trois nouvelles formations s’alignent, cette année. L’objectif sera de faire perdre Limoges, le tenant du titre. Le soir, la finale du championnat de France sera retransmise sur écran géant, au stade de la route de Pouancé. L’événement rugbystique aura lieu, samedi. On ne parle pas de la finale du Top 14. Non, mais d’une compétition au moins aussi intéressante sportivement pour le Segréen. L’ES-SHA rugby organise, samedi 6 juin, à partir de 9h, au stade la route de Pouancé, son 12e challenge François. «Le premier était réservé aux scolaires», rappelle Fabrice Bosseau, l’un des organisateurs et membre du club.

2011

2012 – L’ESSHA rugby reçoit les clubs de Garches (92), Combourg (35), Angers, Château-Gontier (53), et Coq’in Paris (75) dans le cadre du challenge François.Les six équipes se sont affrontées sous une chaleur écrasante.

2013 – Les rugbymen venus disputer le challenge François. Des joueurs venus de toute la France, mais aussi des joueuses du Rugby club de Château-Gontier. Initialement prévu contre Le Mans, qui a annulé à la dernière minute, le match s’est disputé entre les joueuses castelgonteriennes. Pour Eric Busseneau, vice-président du RCHA, l’important est de promouvoir le rugby féminin, «pas assez relayé dans les médias.»

2014 – Cinq équipes des sections loisirs de clubs prennent part au mini-championnat du tournoi masculin : Clisson (44), Saint-Herblain (44), Combourg (35), Saint-Martin-de-la-Place et Segré.

Du côté des filles, ce sont le Sco d’Angers, Clisson, La Flèche, Mayenne et Segré qui en décousent lors de matchs de vingt minutes.

Samedi, cette fête de l’ovalie fait la part belle au rugby loisir. L’accent est mis sur la participation du public, avec des initiations pour les femmes et les enfants. Le nouveau mot d’ordre du challenge François, c’est le rugby loisir. Samedi, de 9 h à 18 h, au complexe sportif de Segré, seront proposés des ateliers d’initiation pour les enfants et une initiation au rugby féminin. En plus des tournois masculins et féminins qui se dérouleront toute la journée. De 14 h à 16 h, cinq éducateurs seront présents pour initier les enfants âgés de 5 à 15 ans. Au programme, des ateliers pour travailler les passes, les plaquages, des jeux ludiques… Pour ce qui est du rugby féminin, « l’année dernière, nous proposions déjà un tournoi, explique Amandine Bouvet, en charge de l’équipe féminine du Rugby club du Haut Anjou (RCHA). Mais il était réservé aux licenciées. Cette année, les femmes vont pouvoir découvrir le rugby tout au long de la journée ». En effet, de 9 h à 17 h, le comité départemental de rugby propose cette initiation aux femmes âgées de plus de 15 ans. « Nous avons souhaité nous recentrer sur la pratique loisir et sur des clubs de la région », explique Emmanuel Drouin, président du RCHA. Naguère, des clubs de haut niveau fréquentaient le challenge, comme Limoges ou Garches (Hauts-de-Seine). « Mais inviter ces équipes nous posait des problèmes, analyse Eric Busseneau, membre du staff du club. Il y avait souvent des désistements de dernière minute car certaines pouvaient être encore engagées en Coupe de France. »

2015Le Rugby club du Haut-Anjou organise, ce samedi, le 18e challenge François au stade de la route de Pouancé, face au parc-expo. Un tournoi masculin et un tournoi féminin se dérouleront toute la journée, avec une remise des prix à 18 h, effectuée par François, parrain du challenge et jeune homme qui souffre du syndrome de Cohen Internationale (SCI), une maladie orpheline. Des ateliers découverte du rugby seront proposés aux enfants animé par Mohamed Gouasmia, ancien joueur pro installé dans le Segréen. Un match de gala seniors aura lieu à 16 h. Vainqueur Féminines La Flèche

2016 – Presque vingt ans que cela dure. Mais, cette année, il va y avoir de la nouveauté. Cette fois, plus de clubs invités, mais la possibilité de participer à un tournoi de rugby à cinq. Concrètement, le rugby à cinq se joue « à toucher », comme on dit. À comprendre : « Sans contact, comme le précise Emmanuel Drouin, le président du club. Pas de plaquage, pas de mêlée. On ne peut que toucher le joueur adverse, qui a le ballon. C’est comme cela qu’on peut le récupérer ». Bref, un jeu d’enfant… Et, justement, puisqu’on en parle, des enfants, ils ne seront pas en reste avec, dès 14 heures, un temps de découverte et d’initiation au rugby. L’occasion, peut-être, de susciter des vocations ! La journée se terminera en beauté, avec un concert de groupes locaux, à partir de 21 heures.

2017

2018

61 vues