Single Blog Title

This is a single blog caption

Réussite au club pour la « Journée des EDR »

Le club de Segré a tiré un bilan positif de l’opération menée mercredi 19 septembre au stade du Pinelier dans le cadre de la « Journée des EDR ». Malgré l’image rapportée par les médias sur la violence du rugby (voir encadré), ce n’est pas moins de 58 enfants dont 43 déjà au club et 15 invités par leur copains qui ont pu participer à un entrainement en commun. Orchestré par Pierre-Henry Deauze, éducateur et salarié du club, Sebastien Dauphinot référent de la section de Candé, Alexandre Lefebvre référent de la nouvelle section de Montreuil-sur-Maine et Lionel Viguier Cadre Technique de Club du bassin Mayenne Haut Anjou, cette après-midi c’est déroulée de 16h à 18h sous forme d’ateliers tournants, des jeux axés sur l’apprentissage du lancer et de la réception du ballon, apprendre les bons gestes pour réaliser des plaquages efficaces et sécurisés , des oppositions un contre un ou deux contre deux, et du toucher « 2 secondes ».

L’ensemble des jeunes a eu ensuite droit au traditionnel goûter d’après entrainement et a pris la pause photo avec la dotation (voir lien galerie ci-dessous) offerte par la Fédération pour l’occasion (bracelets tricolores France 2023, carte dédicacée du XV de France, porte-clés supporter, etc.).

Puis les parents ont été conviés à une réunion d’information sur les objectifs éducatifs du club présentée par Pierre-Henry et Lionel. Dans ce cadre la réforme voulue par la Fédération sera mise en place. L’organisation de l’année sera faite jusqu’en décembre environ d’un mélange d’ateliers et de plateaux communs aux clubs du Bassin, puis avec les bassins limitrophes ensuite. Les pratiques seront tournées vers du rugby à toucher « 2 secondes » pour l’ensemble des niveaux, puis du rugby au contact 5 contre 5 avec plaquage mais sans regroupement au sol et melée et du rugby classique pour les section U10, U12 et U14 à 10 et à 15. L’intérêt est de faire jouer tous les enfants pendant un temps de jeu suffisant et permettre aux plus assidus lors des entraînements de profiter d’un bonus de temps de jeu supplémentaire à l’égard de leur investissement.

L’accent est mis sur la sécurité

Lionel Viguier insiste sur ce point: « Il est primordial pour pouvoir garder les effectifs et effacer la peur du contact chez certains enfants et l’appréhension des parents,d’appliquer la réforme de la Fédération « Bien joué ».

Objectif : dédramatiser le rugby, favoriser le jeu d’évitement et supprimer la « compétitionite » chez les plus jeunes. Le rugby est quoi qu’on en dise moins dangereux que l’équitation et le hockey concernant les commotions cérébrales, et est sujet à deux fois moins de blessés que le football. Il est toute fois recommandé que chaque enfant porte un protège-dent et un casque souple, protections jugées indispensables par les éducateurs. »

Les parents sont sollicités pour participer aux opérations « Pizzas » et à la tombola, aux soirées cohésions, lien indissociable de la vie d’un club.

Le club souhaiterait enfin faire profiter les plus grands d’un tournoi de fin d’année sur 2/3 jours et de sorties pédagogique pour les petits.

Les photos de la journée

Leave a Reply

464 vues